Imprégnation partielle

Imprégnation par immersion

Destinée à un bois non traité ou à un bois traité au sel

L’imprégnation partielle s’applique à la partie inférieure des piquets, pieux et poteaux : en contact permanent avec le sol, c’est elle qui s’expose le plus aux agressions. Cette protection (supplémentaire) augmente nettement la longévité du segment traité. (viticulteurs, clôtures équestres privées, manèges,…)

Procédé d’imprégnation exclusif à Peter Müller

  • Les piquets sont chargés dans les wagonnets la pointe vers le bas. Les wagonnets sont introduits dans la cuve dont la créosote ne remplit que la partie basse.
  • La créosote est chauffée et restera à température de travail pendant 3 heures.
  • On fait redescendre la température de la créosote sous les 50°. Les piquets sont extraits de la cuve.
  • Les piquets s’égouttent au-dessus d’un réservoir qui récupère l’excédant de créosote.

Compte tenu de la température extérieure, ce type de traitement prend plus de temps en été qu’en hiver.

Spécifications techniques

  • longueur de la partie imprégnée du piquet : 1m maximum
  • longueur totale du piquet : 4,49 m maximum